L'histoire de l'hôtel

La villa Beau Séjour (Bel Soggiorno)...

...fût construite en 1908 dans un des lieux plus panoramiques de Taormina. La naissance de la structure advînt durant la période du Tourisme Aristocratique et fût fréquenté par une clientèle internationale. L’hotel était entouré d’amandiers, d’amples terrasses descendants jusqu’à la route; sur les murets de pierre abondaient agaves et figuiers de barbarie typiques de la Sicile.

L’edifice fût un des premiers lieux de réceptions à Taormina et hébergea des voyageurs en provenance de l’Europe qui rejoignèrent la Sicile pour y séjourner durant la période hivernale. Chaque après midi les clients se retrouvaient dans le salon, lieu de lecture et de rencontres ,où à la même heure on assistait au traditionnel rite du “tea time” durant lequel on pouvait goûter les délices de la maison. Les hôtes du Beau Sejour se rendaient souvent en excursion à Castel Mola, Monte Ziretto, Monte Venere. Les mulets et les ânes, uniques moyens de transport le long des mulatières des campagnes environnantes,firent part entière de la tradition populaire et avec le temps constituirent une forte attraction touristique.

Après plusieurs années de gestion, les amandiers furent transformés en culture d’agrumes: citrons,oranges et mandarines. Dans les années 30 ,avec l’avènement du fascisme ,une loi impose la traduction des noms étrangers; ainsi la Villa Beau Séjour devînt le Bel Soggiorno.

Durant la seconde guerre mondiale,les allemands établirent le commando militaire de Taormina à l’hotel San Domenico et un détachement s’établit au Bel Soggiorno. Dans l’après guerre l’édifice fut restructuré et adapté aux exigeances du tourisme du boom économique des années 60. En quelques années on assista au passage de la mondanité des salons privés aux locaux nocturnes. Les “night club” devinrent en peu de temps un formidable pôle d’attraction pour le tourisme international; ils furent fréquentés par des personnages célèbres de la société Sicilienne décadente et par des touristes milliardaires à la recherche de nouvelles émotions.

Les exigences des nouveaux hôtes changèrent, la nouvelle clientèle rejoignit la Sicile mais pour séjourner d’été et ainsi Taormina fut reconnue comme station balnéaire touristique. Depuis les années 90,la direction de l’hotel effectue annuellement des améliorations afin de rendre plus agréable le séjour de ses invités. Le Bel Soggiorno a cependant maintenu inaltéré son charme de début de siècle avec le style mauresque fait de “bifores” et d’ogives et jouit d’une position privilegié panoramique avec la vue sur la baie de Naxos et L’Etna. Le jardin regorgeant d’agrumes ,d’oliviers,d’amandiers,de bougainvilliers,et de figuiers de barbarie est apprécié par la clientèle internationale.

A quel spectacle de lumière peut-on assister des terrasses de l’hotel lorsqu’à l’aube d’un nouveau jour les lueurs des “lampare” laissent la place aux premiers rayons de soleil du matin. Dès les mois estifs aux premières lueurs,le grondement des moteurs des pêcheurs laisse la place au chant des cigales face a l’Etna et face au mythique pin parasol de l’hotel. Le scenario suggestif unique pour l’enviable position apparait dans un cadre de lumière et de couleurs et enchante les spectateurs ébahis. Le souhait pour la célébration du centenaire est que l’objectif atteint constituisse un nouveau début tonifiant comme les premières lueurs qu’on observe des fenêtres panoramiques de l’hotel chaque matin.