L'Etna et son parc

L'Etna est le plus haut volcan d'Europe, 3300 mètres d'altitude. C'est aussi une montagne imposante puisqu'il faut aller jusqu'à la ceinture alpine pour y voir de plus hauts sommets. Éternellement actif : les bouches terminales émettent au moins des fumées blanches ou grises ; il est souvent en activité éruptive. Ces dernières trente années il y a eu en moyenne une éruption tous les trois ans, d'une durée variable de cinq jours à plus d'un an. Les conditions de sécurité absolue ne sont pas toujours garanties pour la visite du sommet du volcan, en conséquence, à certaines périodes, le service des guides alpins n'est pas autorisé à conduire les excursionnistes au bord du cratère central.

Le spectacle est d'une valeur inestimable pour le très vaste panorama que l'on voit de là-haut, tandis qu’il devient prenant et qu'il demande une assez bonne préparation athlétique pour l'ascension finale des derniers 300 mètres. Les endroits les plus hauts accessibles en véhicule ou en transports en commun sont au nombre de deux : sur le versant sud les complexes touristiques autour du "Rifugio Sapienza" et sur le versant nord la zone appelée "Piano Provenzana". De Taormine, pour aller à l'Etna sud, prenez l'autoroute A18 jusqu'à la sortie Giarre, puis traversez les villages de S.Venerina et de Zafferana Etnea ; l'Etna nord est accessible en prenant la même autoroute jusqu'à la sortie Fiumefreddo, puis traversez les villages de Piedimonte Etneo et de Linguaglossa.

L'Etna offre un vaste choix d'excursions, déjà à partir du premier contrefort, mais il existe aussi des itinéraires qui serpentent principalement dans les bois épais pour ceux qui veulent marcher et s'oxygéner, et enfin les excursions où la perception du volcan est immédiate dans des parcours sans végétation, de désert lavique.

Le parc

A été créé en 1987 et s'étend sur une superficie de 58 000 hectares divisés en quatre zones : A,B,C,D. La zone A, protège les zones géologiques et volcaniques les plus significatives et les surfaces boisées. Couper du bois est interdit ainsi que : la chasse, la modification des cours d'eaux, l'ouverture de pistes forestières, l'activité d'extraction, la construction d'édifices et la circulation de véhicules à moteur. La zone B, se caractérise par une activité agricole séculaire qui mérite d'être protégée et encouragée. Dans cette zone, se trouvent diverses cultures de pommes, poires, raisins de la vigne, pistaches et noisettes. En conséquence, elle est embellie par la présence d'anciennes maisons de maître, pressoirs et maisons rurales, qui constituent un patrimoine architectural aussi précieux que le patrimoine naturel. La zone C, est constituée d'étendues limitées, isolées à l'intérieur des deux zones précédentes ou situées à leurs frontières, dans lesquelles il existe déjà, ou dans lesquelles on peut réaliser des structures touristiques comme des hôtels, des téléphériques et des pistes de sport d'hiver avec leurs remontées mécaniques. La zone D, est une partie externe, appelée pré-parc, dans laquelle les limites sont encore plus réduites, elle est réservée aux constructions résidentielles, à l'introduction d'espèces végétales ou animales étrangères à la flore et la faune de l'Etna. Seule la chasse au lapin sauvage est permise.

Tour gastronomique

Les villages de l'Etna offrent également un tour gastronomique agréable. Des exploitations vinicoles se trouvent à Milo, S. Venerina, Castiglione, Randazzo et Sant'Alfio, en général sur tous les versants. À Milo et Zafferana on trouve un excellent miel, à Fornazzo et à Linguaglossa des noisettes, et à Bronte des pistaches de renommée nationale. Partout, on trouve pommes et châtaignes et à la bonne saison des paniers de champignons d'excellente qualité. Dans le domaine de la pâtisserie, la grande variété de biscuits peut entraîner l'embarras du choix : presque tous les villages de l'Etna disposent au moins d'une pâtisserie de grande qualité, dans certains cas de tradition centenaire. Le touriste appréciera ces gâteaux exquis préparés avec des matières premières siciliennes, comme les amandes, les pistaches ou les noisettes. Pendant la saison des vendanges, la moutarde au moût de raisin des contrades vinicoles est très recherchée et en été la moutarde de figues d'Inde. Enfin, nous vous recommandons certaines liqueurs, entre S.Venerina et Riposto, et les huiles essentielles d'agrumes fabriquées à Acireale pour la réalisation des célèbres boissons offertes par les "kiosques" de la ville.